Sunlight on 23rd vs dawn on place de la nation

Je reçois le New-Yorker de plus en plus tard par rapport à la date de publication : je viens tout juste de recevoir le numéro du 23 janvier. On est en 2012 et il faut encore une dizaine de jours à un magazine pour traverser l’océan. Il doit avoir peur de l’avion et venir par bateau. C’est pas pratique mais poétique.
D’autant plus que la couverture du 23 janvier correspond parfaitement au temps qu’on a en ce moment à Paris : froid, ensoleillé, avec une très belle lumière.

La couverture est signée Jorge Colombo dont les créations made in/on Iphone ont déjà plusieurs fois fait la couv’ du New-Yorker.

Publicités

3 réponses à “Sunlight on 23rd vs dawn on place de la nation

  1. Ensoleillé, sérieusement?! mais les couvertures sont très belles, ca donne envie de s’abonner

  2. East Coast!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s