I.C.U., my new rainy day song

Lou Doillon a longtemps pensé que personne ne la voyait, qu’elle était inconnue aux yeux du grand public, cachée derrière la légende Birkin-Gainsbourg/Birkin-Doillon. Alors qu’elle a marqué toute une génération, de ceux et de celles qui ont été ado à la fin des années 1990 et au début des années 2000 et qui ont vu et revu Mauvaises fréquentations. Celle qui se pensait invisible mais voyait tout, signe un premier morceau au titre évocatif : ICU (lire I see you).

ICU est une petite merveille, une balade pop-folk comme on les aime. A écouter en lieu et place de Cat Power qui, en cette rentrée 2012, sort un album beaucoup plus joyeux (Sun) que les précédents et qui ne peut donc plus servir de bande son à mes dimanches pluvieux d’automne (damn !).

Un côté Cat Power. Un côté Damien Rice également, dans la simplicité des paroles et des sentiments exprimés. Quand Damien écrivait à son amour passé « Do you miss my smell ? », Lou avoue avoir l’impression de le voir « in every cab that goes by, in the strangers, at every cross road, in every bar » et lui demande en retour « does it happen to you ? Does my ghost ever come looking for you ? ». Gosh, « I got chills ! » comme dirait Travolta.

So don’t worry, we can see you. We can even hear you. And we love it !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s