« Moi, je ne m’appelle jamais, je suis toujours là. »

L’expo’ dédiée au film Les Enfants du Paradis à la Cinémathèque débute aujourd’hui et se prolongera jusqu’au 27 janvier 2013.

3 bons plans :

  • la nocturne tous les jeudis jusqu’à 22h et les dimanches jusqu’à 20h ;
  • la visite guidée à tarif réduit les dimanches 28 octobre et 25 novembre à 11h30 (5,50 euros au lieu des 12 euros habituels) ;
  • les places à gagner pour une visite privée de l’exposition le 23 novembre de 19h à 21h en jouant ici.

Le petit plus pour frimer dans les dîners : Arletty s’appelait en réalité Léonie, Léonie Bathiat.

Publicités

2 réponses à “« Moi, je ne m’appelle jamais, je suis toujours là. »

  1. La visite guidée serait justement sur l’architecture au travers de ce film. En effet, j’ai appris en allant à l’expo que le film reconstituait le boulevard du temple ou « boulevard du crime » qui fut totalement rasé en 1862 sous l’impulsion d’Haussmann, emportant une bonne partie des théâtres parisiens sur son passage (reste Dejazet et la Gaîté lyrique dans ce coin).
    Bref je m’emballe il faut y aller mais avant, il faut voir le film qui passe à la cinémathèque lundi 5 novembre (conseil de mes 2 acolytes qui n’avaient pas vu le film et qui s’y sentaient extérieur, en plus ça spoil de partout). J’y serai ;)

  2. Bon mea culpa la séance est complète le lundi 5 novembre…Mais mais ça passe sur Arte, au chaud devant sa élé c’est bien aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s