Archives de Tag: Jeune Grand Voyageur

RN Seven

Jeune Grand Voyageur (aka JGV) voyage beaucoup et a décidé de nous faire partager quelques petits plaisirs de backpacker. Aujourd’hui, on part à la découverte de la RN seven…

… ou plutôt la Rn7, cette route nationale (aujourd’hui déclassée en plusieurs départementales) qui fut le chemin du sud pour les vacanciers, les routiers et autres arpenteurs du macadam.

La nationale 7, c’est un peu la route 66 française. Alors bien sûr pas de désert du Nevada, de Death Valley et autre Bagdad Café. Mais ce même retour dans le passé en empruntant ses grandes lignes droites.

Des auberges, des restaurants et café abandonnés. La route RN7 a complètement scindé en deux des villages entiers, voire des fermes, séparant le corps de ferme des terrains. Mais quel plaisir d’être seul sur la route, d’être coincé derrière un camion ou un tracteur !

En plus en ces temps de crise, pas de péage à payer, l’essence est moins cher dans les stations-services des grandes surfaces qui jalonnent la route. Et pour se restaurer, les boulangeries ou les quelques restaurants et cafés qui subsistent. Là encore, c’est moins cher et meilleur que la bouffe qu’on peut trouver sur les aires d’autoroutes.

Bon allez, j’arrête le reportage style 13h de TF1 !

Publicités

Kalimèra ! (Bonjour en grec !)

Jeune Grand Voyageur (aka JGV) voyage beaucoup et a décidé de nous faire partager quelques petits plaisirs de backpacker. Aujourd’hui, on part à la découverte de l’hospitalité crétoise.

On parle depuis des mois de la Grèce. Moins depuis quelques temps, présidentielle oblige. Mais les restaurateurs français, petits et grands, feraient peut-être bien de s’inspirer de certaines traditions grecques. Crétoises plus précisément. Lors d’un voyage en Crète, dans le sud de l’île, loin des stations balnéaires et des clubs de vacances de la côté noir, on a pu apprécié l’hospitalité grecque. Quel plaisir de se voir offrir le dessert. Oui oui vos papilles ne rêvent pas ! En Crète, dans la plupart des restaurants, on vous offre donc fruits ou gâteaux ! Et pour faire passer tout ça, une petite bouteille de raki crétois, différent du raki grec. Pas un verre ! Mais la bouteille complète.  Efkaristo ! (Merci !).

 Grèce générale !

 P.S. : La Crète ne vaut pas le détour uniquement pour cette petit tradition, mais également pour ses villages de pêcheurs, tout blanc et sans touriste ou presque (en septembre en tout cas !), ses tomates, son soleil, ses paysages, son calme et plein d’autres choses encore.