Archives de Tag: Tatane Party

Bah Metz alors !

T’en as marre de Paris, t’aimerais prendre l’air pour pas trop cher, te cultiver, bien bouffer et t’amuser ? Pars à Metz !
– 1h30 de train aller pour environ 30 euros (sans réduc’),
– 1 visite des jardins fruitiers de Laquenexy,
– 1 resto Michelin à 22 euros,
– 1 après-midi culturelle au Centre Georges Pompidou, version décentralisée,
– 1 soirée foot avec la 3ème Tatane Party au Comédie Café (le 18 janvier).
C’est pas beau la vie ?

Tatane Party n°2, they’re back !!

Comme tu es certainement over-booké(e) en cette période de fêtes, je te préviens à l’avance : la Tatane Party number 2 aura lieu le 14 décembre, toujours au Downton Café 46 rue Jean-Pierre-Timbaud mais à partir de 19h cette fois. Aux vues de l’actualité récente, la Tatane Party sera consacrée à feu l’icône du football brésilien, Socrates.

Le foot je n’y connais rien, j’estime que j’ai fait mon sport de la semaine après une heure de pilates mais le Manifeste pour un football durable me donne des frissons à chaque fois que je le lis. Vois toi-même.

« Parce qu’on joue au football

Parce que le football est un jeu qui doit rester populaire
Parce que les stades devraient être pleins à craquer de dragueurs, de femmes et d’enfants
Parce que Garrincha pouvait reculer pour faire durer le plaisir avant de marquer
Parce que jouer au foot n’est pas un métier sérieux
Parce qu’on peut jouer très sérieusement
Parce qu’on peut jouer au foot en se levant tard
Parce que jouer n’a jamais empêché personne de penser

Parce que le football est un jeu avant d’être un marché
Parce que le football actuel s’appuie sur un modèle économique malsain
Parce qu’il est possible de jouer au foot sans penser à son prochain transfert
Parce que le football n’est que le reflet d’un modèle de développement qui est tout sauf durable
Parce que la peur de perdre empêche de jouer
Parce que les sports comme les sociétés se jugent à la manière dont on traite les perdants
Parce qu’on est toujours le perdant de quelqu’un

Parce que former un joueur de foot, c’est aussi former un citoyen
Parce qu’un footballeur n’a jamais choisi d’être un exemple
Parce que « tu ne peux pas planter de la banane et espérer de l’ananas » (Cheikh Lô)
Parce que le Dr Socrates avait inventé la démocratie Corinthiane et le club de football autogéré
Parce qu’à Manchester les supporters ont monté leur propre équipe alternative et qu’elle cartonne
Parce qu’il devient urgent de se pencher sur les choses inutiles
Parce que la médiatisation du football est trop univoque pour être représentative
Parce que « l’endogamie conduit à l’asphyxie » (C.Magris)
Parce qu’on peut à la fois s’intéresser au foot et à la musique, la politique, l’écologie ou même au handball
Parce qu’on peut aimer les temps morts au football
Parce qu’on est toujours le temps mort de quelqu’un
Parce que « les commentateurs ont comblé le vide sans en comprendre le sens politique » (M.Amalric)
Parce que voir un crachat en super ralenti c’est quand même un crachat
Parce que voir quelqu’un tomber en super ralenti permet juste de voir la chute plus lentement

Parce que le jeu sauvera peut être le monde
Parce rien n’est jamais foutu

Parce que le football se joue

Tatane, non le football n’est pas mort
Tatane, oui le football est un beau sport
Tatane, non les footballeurs ne sont pas des héros
Tatane, oui les corps ont un cerveau
Tatane, non aimer le foot n’est pas grossier
Tatane, oui on peut penser avec ses pieds »